3 juillet 2020

Chez l'endocrinologue

-          
-          Bonjour Bets... Hum, hum... Fermez la porte. Asseyez-vous, faites, faites... 
-          Bonjour Monsieur ! Merci. 
-          Qu’est-ce qui vous amène aujourd’hui ?
-          C’est ma visite annuelle pour mon traitement. 
-          Hum, hum… oui, oui… Alors, comment ça se passe ?
-          Bien, bien… Vous savez, j’ai déménagé depuis la dernière fois.
-          Ah, oui ?
-          Oui, je vis à Mantes-la-Jolie
-          Des racailles… Pffft… Et vous êtes contente ?
Je m’y attendais à celle-là. Ras le bol des clichés !
-          Oui, oui, très bien. Et vous savez, il n’y a pas tant de racailles que ça ! Y en a même moins que dans mon ancien quartier.
-          Si vous le dites... Je vais prendre votre tension. Tendez le bras.
-          Voilà, voilà... Ouille, ouille, vous me faites mal !
-          Douillette, hein ! Et parlez moins fort. Vous criez. J’ai eu une journée terrible ! La femme avant vous tapait des pieds.
Normal, je souffre. Et qu’est-ce que j’en ai à foutre de sa journée ? Pffft…
-          Pffft… Comment c’est ma tension ?
-          Bien, bien… Laissez-moi vous regarder maintenant.
Qu’est-ce qu’il lui prend ? C'est quoi ces petits yeux perçants ?... Aïe, aïe, aïe ! 
-           ?
-          Vous êtes allée chez le coiffeur ?
-          Oui, oui…
-          Il vous a loupée ! Vraiment…
-          Heu, non, je ne trouve pas…
-          Et il faut vous épiler les sourcils !
-          Heu…
-          Je vous trouve bien pâle.
Chuis pas venue pour un relooking ! Il est malade ce mec !
-          C’est-à-dire que je suis partie vite de chez moi, à cause du train.
-          Vous savez, aux Galeries Lafayette, ils ont un bon rayon maquillage. C'est à deux pas.
-          Ben, c’est-à-dire que…
-          Si, si, ils s’occuperont bien de vous.
-          Euh, je m’occupe bien de moi, vous savez. Ne vous inquiétez pas. C’est juste que je n’ai pas eu le…
-          Ils vous diront quoi faire exactement. Parce que, voyez-vous, vous avez besoin de….
Qu’est-ce qu’il a à insister ? Je vais finir pour lui foutre un pain, moi !... Calme-toi, calme-toi... Allez, hop, je me barre. Il est dingue ce mec !  
-          Bon, ben, vous pouvez me faire mon ordonnance maintenant ? Chuis pressée.
-          Holà, holà, du calme madame !
-          C’est-à-dire que vous m’avez donné une super idée. Je vais aux Galeries me faire maquiller. Et, vous avez raison : c’est urgent ! 😉

 

SHARE:

2 commentaires

  1. Réponses
    1. Merci. Une histoire vraie. Maintenant, quand je vais le voir, je fais me fait toute petite, petite 😉

      Supprimer

©Babillages & Co 2015 | Designed by pipdig