19 juin 2021

George

George

Le luxe de la langueur lascive s'inscrit au quatrième étage des lymphatiques laiteux. Au-survol du lupanar, la lassitude libertine n'en finit plus de s'étirer. Sur son passage, les idiots se transforment en parasol cerise et escarpins de soie. Il s'ensuit que, au petit matin, ses lèvres seront dans la lumière. Mais, et elle le sait, ses lamentations sur sa triste lingerie n'empêcheront pas George de sortir de sa langoureuse léthargie. Pour l'oublier, elle pourra toujours retourner dans sa loge, ou à ses plaisirs...



SHARE:

Aucun commentaire

Enregistrer un commentaire

Babillages and Co © 2015 | Designed by pipdig