26 décembre 2019

Aux impôts


- Bonjour, madame... Bets Book, nous avons rendez-vous. 
- Oui. Bonjour, Madame. Installez-vous... Qu'est-ce qui vous amène ?
- Bon, ben, voilà... Je viens pour avoir des renseignements sur le dégrèvement de l'impôt foncier.
- Et pourquoi voulez-vous un dégrèvement d'impôt ?
Parce que j'ai besoin de sous, banane !
- Ben, euh... Comme ça...
- Quand on achète un appartement, on regarde les impôts à payer et on ne se plaint pas, Madame !
J'ai regardé, patate ! Et, justement, j'ai droit à un remboursement.
- Euh, oui... Euh,.. Je voudrais juste savoir comment on remplit cette case... là sur l'imprimé...
- Où habitez-vous ?... Faites-voir... Hum, hum... Non, vous n'y avez pas droit ! Ça n'a pas été voté. Madame, faut regarder les délibérations communales, hein...
D'où elle sort ça ?... C'est marqué nulle part que ça se vote. Dis rien, ça va te retomber dessus. 
- Ah, bon... Oui, euh... Et elles paraissent où ?
- Sur le bulletin officiel. Faut tout vous dire, vous, hein... Mais c'est très rare que ça soit voté. D'ailleurs, les communes des alentours ne l'ont pas voté non plus, que je sache.
Normal, ça ne se vote pas ! Et ne viens pas me faire croire que tu connais toutes les délibérations du département sur le bout des doigts. Ça ne prend pas avec moi !
- Bon, ben... Je vais voir autre chose... Euh... Je peux demander une remise gracieuse ?
- N'y pensez pas !
- Et si je vous expose ma situation ?
- Madame, non c'est non. Votre ville a besoin d'argent.
C'est la mafia ici, ou quoi ? 
- Aaaargh... Peut-être alors... euh... Je...
- Vous savez que dans 20 ans il n'y aura plus d'agents pour vous répondre ?... Qu'il s'agira d'un service en ligne payant ?
- Euh, non... Je ne savais pas. Vous me l'apprenez.
Qu'est-ce qu'elle bouffe la meuf  ? ... De la vache enragée ? 
- Allez-y.
- Je voudrais juste savoir si je peux payer en plusieurs fois.
- Oui, vous pouvez... Si vous êtes un bon contribuable.
Elle me prend pour un margoulin maintenant ! Respire pupuce, reste calme. Outrage à agent de la fonction publique, ça peut te coûter cher.
- Oui, oui... Je paie régulièrement... Et en combien de fois c'est possible ?
- En trois fois, pas plus. Mais, attention, vous aurez une majoration de 10%
- D'accord... Euh... 10% de majoration... Hum, hum... Pour demander, je fais comment ?
- Vous déposez votre demande dans la boîte aux lettres avec un premier chèque et on vous tient au courant. Voilà, Madame.
- Euh...j'aurai une réponse quand ?
- Ça, je ne peux pas vous dire. Vous n'êtes pas la seule à demander ! On reçoit plein de courrier et les effectifs sont réduits. On ne sait plus où donner de la tête !
- Bon, d'accord. J'ai bien noté. Euh... au revoir, Madame. Vous m'avez bien renseignée.
File, pupuce, l'air de rien, à la cool... Vas-y jette un œil derrière toi. Discrétos, hein... C'est bon, elle ne se doute de rien. Elle va voir de ce qu'elle va voir cette peau de vache ! Je vais écrire au dirlo, et son avenir ne sera plus que misère et désolation. Non mais alors !

Suite et fin : deux mois plus tard, j'obtenais gain de cause. Ne jamais désespérer ! 😉

 

SHARE:

Aucun commentaire

Publier un commentaire

©Babillages & Co 2015 | Designed by pipdig